La CEC European Managers à la rencontre des eurodéputés

La CEC continue sa campagne de rencontres institutionnelles avec les eurodéputés, pour les sensibiliser aux exigences et à la contribution que les cadres européens peuvent apporter au développement de la société, mais aussi pour discuter avec eux des défis qui sont liés à la participation de la CEC dans le dialogue social européen.

Ce mardi 24 mai, le Président de la CEC, Ludger Ramme, et le Secrétaire-général de la CEC, Luigi Caprioglio, ont rencontré Mme Lara Comi (gauche), Membre du groupe du PPE (et Vice-présidente) et Membre de la Commission marché intérieur (IMCO). Mme Comi s’occupe des questions liées au commerce international et au soutien de l’industrie européenne dans le contexte de la globalisation.

Le jour suivant, les responsables de la CEC ont rencontré Mme Alessia Mosca (ci-dessous), Vice-présidente de la délégation pour les relations avec la péninsule arabique, Membre du groupe S&D et de la Commission pour le commerce international (INTA). Mme Mosca s’intéresse beaucoup aussi aux thèmes de l’équilibre des genres et de la présence des femmes dans l’encadrement.

Outre les questions mentionnées ci-dessus,  ces deux rencontres ont offert l’opportunité de présenter un projet de la CEC. Ce projet vise à sensibiliser les institutions européennes sur l’importance des cadres dans la croissance économique et le progrès social de l’Europe grâce à la révision de la résolution “Gil-Robles” sur la situation des cadres en Europe. Cette résolution, adoptée par la Parlement européen en 1993, décrivait pour la première fois les caractéristiques de l’encadrement en Europe, et a représenté la première étape du processus de reconnaissance formelle du rôle des cadres en Europe qui aboutira en 1999 à l’admission de la CEC dans le dialogue social européen. Nous croyons que le temps est venu d’actualiser cette résolution, en prenant en compte les multiples évolutions et changements qui se sont produits depuis (la nouvelle dimension de la durabilité sociale, les effets de la digitalisation sur les formes de travail et sur le rôle du leadership).

Mme Mosca et Mme Comi ont apprécié cette initiative et ont offert leur support pour soutenir la présentation de cette résolution au Parlement européen. A la source de sa rédaction, la CEC s’inspira certainement du Manifeste de l’Encadrement européen, une déclaration sur les caractéristiques, les valeurs et les objectifs principaux des cadres européens représentés par la CEC. La CEC travaille à l’élaboration de ce Manifeste en coopération avec la CIDA grâce à la participation de plusieurs centaines de cadres qui ont répondu à un sondage en ligne dans le cadre du Panel des Managers européens (EMP).