Pour réformer l’économie sociale de marché, nous avons besoin de courage a déclaré le Président Ludger Ramme au Sommet social tripartite

Lors de son discours au Sommet social tripartite le 16 octobre, le Président de la CEC, Ludger Ramme, a souligné la nécessité de mettre à jour l’économie sociale du marché afin de favoriser la compétitivité, la justice sociale et l’innovation dans un contexte de changements importants. Pour qu’une Europe forte et unie puisse prospérer, nous avons besoin de plus de leadership transformationnel, capable d’esquisser l’avenir et de nous montrer le chemin pour y parvenir.

Ludger Ramme (gauche)

Afin d’accélérer les changements nécessaires, M Ramme a insisté que nous devons “atteindre l’excellence dans la recherche et la formation, dans la mise en œuvre d’une stratégie de politique industrielle ainsi que dans les économies verte, circulaire et de partage. Nous devons nous efforcer à fournir aux personnes le meilleur des compétences et des réseaux de protection qui leur sont indispensables pour œuvrer le changement.”

Le Sommet social tripartite est le principal rendez-vous pour les partenaires sociaux européens: deux fois par an, à la veille du Conseil européen, les représentants des organisations partenaires sociales sont invités par les institutions européennes pour un échange de vues sur les questions économiques et sociales les plus urgentes. La CEC European Managers participe au Sommet dans le cadre du Comité de Liaison, en partenariat avec Eurocadres. La réunion s’est déroulée le 16 octobre au siège du Conseil européen, sous la direction de Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, Donald Tusk, Président du Conseil européen, et Sebastian Kurz, chancelier d’Autriche.

Veuillez trouver le discours du Président Ludger Ramme ci-dessous. Vous pouvez également consulter la version anglaise et allemande.

You cant view this content because you did not accept that we can use cookies.

Crédits photo: Union européenne