Projet européen Promouvoir le leadership chez les femmes

En 2013-2014, la CEC a réalisé un projet sur la situation démographique de la population active des cadres en Europe, traitant ainsi d’une question qui a été au sommet de l’agenda européen depuis quelques années. L’une des conclusions les plus importantes du projet est que plusieurs régions en Europe seront confrontées à un manque de cadres dans les prochaines décennies, à moins que des actions ne soient entreprises afin d’élargir notre perception sur qui est apte à diriger. La solution la plus évidente serait de permettre aux femmes en Europe, qui ont reçu une éducation supérieure, de travailler en tant que cadres et de les faire progresser vers des postes de haut niveau.

Afin de poursuivre sur cette question, la CEC a décidé, fin de 2013, de demander une subvention pour un nouveau projet intitulé «Promouvoir le leadership chez les femmes – Stratégies et meilleures pratiques pour accroître la part des femmes dans les postes de cadres moyens et supérieurs ». L’ambition de travailler pour une société égalitaire d’un point de vue du genre est partagée par tous les partenaires sociaux et nous étions fiers d’accueillir en tant que partenaires du projet non seulement deux des membres nationaux de la CEC, la CFE-CGC (France) et Ledarna (Suède), mais aussi Eurocadres, l’un des six partenaires sociaux au niveau européen. Le projet a été également soutenu par la Confédération des entreprises suédoises. Différentes actions ont été programmées au sein de ce projet, qui a commencé en octobre 2013, avec une réunion de lancement à Madrid. Deux études ont été commandées, l’une portant sur les structures sociales au niveau national dans six pays européens, l’autre sur des stratégies de management pour soutenir les femmes cadres dans les différentes entreprises. L’idée générale derrière cette approche est que les réformes sociales et les initiatives de l’entreprise devront aller de pair pour créer un réel changement.

Fin juin, plus d’une centaine de participants était réunie à Cannes pour une conférence de deux jours, dans le but d’échanger et de discuter sur une question qui est une pierre angulaire dans la voie vers une Europe meilleure et plus forte.