Les résultats des élections européennes sont une opportunité

Les citoyens européens ont voté pour un nouveau Parlement européen, avec un taux de participation particulièrement élévé. L’intérêt grandissant pour ces élections et la diversité croissante des partis politiques au sein du parlement peuvent représenter une opportunité, s’ils se traduisent par une Commission européenne innovatrice, constructive et durable. Outre les gains réalisés par les libéraux (ALDE) et les verts (Les Verts/ALE), l’extrême droite et les groupes eurosceptiques ont également été capables d’améliorer leurs scores, mais dans des proportions plus modestes que prévues pour certains.

Bien que les forces extrémistes et populistes n’aient obtenu des victoires que dans quelques Etats membres, ils représentent toutefois un risque pour le fonctionnement des institutions européennes par leurs stratégies de sabotage déjà expérimentées dans beaucoup de parlements nationaux et régionaux. Toutes les forces européennes doivent maintenant s’allier, en ayant conscience de ces stratégies, afin d’améliorer la durabilité du processus décisionnel de l’UE. Avant tout, de meilleurs outils pour la participation citoyenne, un agenda politique clair et une discussion de fond sur l’avenir de l’Europe sont nécessaires dans le cadre de l’impasse du Brexit et du rôle international de l’UE.

La CEC European Managers attend avec impatience et intérêt un programme législatif axé sur un agenda politique qui apportera des améliorations légitimes dans les vies privées et professionnelles des travailleurs et cadres européens.
En adoptant des politiques concrètes et basées sur des preuves scientifiques, l’UE peut améliorer sa légitimité à partir de la réalité de vie des citoyens. Concrètement, la CEC souligne le besoin d’améliorer la mobilité professionnelle et les opportunités d’apprentissage en ouvrant Erasmus+ aux travailleurs et aux cadres. En outre, les droits à la formation continue dans les Etats membres devraient être transférables afin de faciliter la reconnaissance de la formation continue dans l’Union. Enfin, la responsabilité humaine devra rester au cœur du développement de l’intelligence artificielle. Le développement technologique doit aller de pair avec un impact social positif et un management compétent pour porter ses fruits.

Vous trouverez nos demandes pour les cinq prochaines années sur ce lien.