CIC à la Conférence Internationale du Travail

Lors de la 110ème session de la Conférence internationale du travail qui s’est tenue à Genève, le président de la Confédération Européenne des Cadres, Maxime Legrand a tenu un discours sur l’avenir du travail. Les managers de demain ont un grand rôle à jouer pour construire des lieux de travail sûrs, décents et durables. 

« Un dialogue social transparent et ouvert doit devenir le principal outil pour permettre aux employeurs et aux travailleurs de trouver des solutions adaptées et durables – en termes de faisabilité financière, d’empreinte environnementale et de promotion des conditions de travail et de vie. Parmi ces nouveaux modèles, les applications de l’économie sociale représentent une voie prometteuse pour l’autonomisation économique et le progrès sociétal pour tous. » Maxime Legrand, président de la CEC

Le 9 juin 2022, Maxime Legrand, président de la CEC European Managers et de CIC International Managers, a adressé un message lors de la plénière de la 110ème session de la Conférence de l’OIT (CIT). Les représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs de 187 Etats membres de l’OIT ont discuté de la question permanente du monde du travail, en mettant l’accent sur le travail décent et sur la manière de faire en sorte qu’il devienne une réalité pour tous les travailleurs du monde. Parmi les autres sujets abordés figuraient la sécurité et la santé au travail, l’apprentissage et l’économie sociale et solidaire.

A cette occasion, Maxime Legrand a souligné l’importance de la coopération pour assurer le travail décent et le dialogue social. Toutes les forces vives du monde du travail doivent coopérer et être impliquées dans les processus d’élaboration des politiques afin d’être mieux préparées aux défis auxquels notre société est confrontée, un système de dialogue social efficace est fondamental. Et dans ce contexte, les managers peuvent jouer un rôle essentiel de médiation entre les différents acteurs économiques et sociétaux impliqués.

Dans son discours, Maxime Legrand a également évoqué les conséquences catastrophiques de la guerre en Ukraine sur nos sociétés, nos démocraties et nos économies. Aujourd’hui plus que jamais, nos gouvernements et leurs représentants doivent préserver la paix et la démocratie. Parmi les temps forts de la 110e session de la Conférence internationale du travail, la Conférence plénière a adopté une disposition fondamentale, ajoutant la santé et la sécurité au travail comme cinquième catégorie des principes et droits fondamentaux au travail de l’OIT, la déclaration qui fixe les critères fondateurs d’un monde du travail équitable et global.

Lire le discours de Maxime Legrand (en anglais)

Revoir l’intervention vidéo (03:47: 28)